Daiki Chapitre 1: Le commencement

Publié le par GamesTeam

Je m’appelle Daiki et je suis un ninja. L'histoire que je m'apprête à vous conter est l'histoire de mon enfance et de mon adolescence quand j'ai décidé de venger mes parents et que j'ai découvert qui j'étais réellement.

Mon histoire commence lors de mes 5ans à Mokuzai, ma ville natale. Mes parents m’avaient offert un chiot ninja Samoyède que j’ai baptiser Kei.

Kei était mon meilleur ami et à vrai dire le seul… car j’ai toujours été différents des autres enfants et ils ne voulaient pas de moi pour ami.

Je n’ai jamais su pourquoi je me sentais différents des autres et mes parents me disaient de ne pas m’inquiéter, que je finirais bien par me faire des amis mais leurs expressions du visage disaient le contraire, personne ne voulait de moi pour une raison que j’ignorai.

Tous les soirs en sortant de l’académie des jeunes ninjas, Kei m’attendait et nous allions au parc le plus proche pour jouer ensemble avant de rentrer.

Kei est vraiment un chien extraordinaire, il apprenait super vite et il est aussi le chien le plus rapide de Mokuzai et des alentours.

Il est même devenu au fil du temps mon allié à quatre pattes.

Lorsque j’eu atteint l’âge de 8ans, je réalisais que mon père et ma mère avaient un comportement plus que bizarre à mon égard, ils me dévisageaient souvent avec quelques fois les larmes aux yeux et quand je leurs demandaient pourquoi ils étaient tristes ils me disaient qu’ils n’étaient pas tristes et que j’étais leurs plus grand espoir (d’où mon prénom « Daiki »).

Trois semaines après, Kei apparût soudainement dans ma classe au plus grand désespoir de mon professeur qui était allergique aux poils de chiens. J’ai dû le faire sortir mais il faisait tout un cinéma pour que je rentre à la maison avec lui, et quand je suis rentré affolé à cause de la réaction de Kei, j’ai vu mes parents dans un bain de sang avec une écriture sur le mur qui avait été réaliser par leurs sangs.

Il y avait d’écrit : « hane » (plume)

Je ne compris pas le sens de ce mot mais je me suis promis de retrouver ceux qui ont fait ça pour venger mes parents. Dans l’immédiat il fallait que je devienne plus fort, ce qui n’était pas chose facile car je galérais pour apprendre les arts ninjas, même une technique simple je m’était longtemps avant de la maitriser et j’étais vraiment le dernier de ma classe…

Mais avec Kei, je m’entrainais tous les jours jusqu’à ce qu’on puisse faire des technique d‘attaque combiné et quand je reçu enfin mon diplôme (au bout de 4 essais, je n’étais vraiment pas doué), je restais un peu à Mokuzai pour suivre un entrainement intensif avec un nouveau professeur et pour avoir des informations sur le meurtrier de mes parents.

Tout ce que j’appris c’est que c’était un ninja de haut niveau du nom de Kurai qui m’en voulait pour une raison que j’ignorai mais que mes parents avaient donné leurs vies pour leur « grand espoir, Daiki » dans le but de me protéger et depuis lors je suis surveillé de près tous les jours dans le village pour qu’il ne m’arrive rien.

A 15ans je décidai de quitter le village en compagnie de Kei pour retrouver ce Kurai et le tuer.

Bien sûr, je ne voulais pas qu’on parte à ma recherche alors, j’ai laissé un mot sur ma porte bien accroché sur laquelle j’avais écrit :

 

Je m’en vais vers mon destin avec Kei, je reviendrai. Daiki.

 

A suivre…

Publié dans Daiki

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article