La vie de Mynna

Publié le par GamesTeam

Je suis née à Oasha un beau jour de Mai dans une petite maison au cœur d’un village assez pauvre. Mes parents ne sont pas vraiment riches mais ils m’ont toujours tout donné. Durant mon enfance, j’étais une petite fille sans histoire mais je n’avais que peu d’amis et j’étais froide avec les personnes que je ne jugeai pas assez bien pour me parler (c’était le plus souvent des nobles ou autres personnes assez riche) et ma chère mère me répétait sans cesse d’être plus gentille avec autrui, mais c’était plus fort que moi je n’avais aucune confiance envers ces personnes-là, mais je fais quelques efforts maintenant quand je repense à tout ça. Etant très solitaire, j’étais capable de prendre soin de moi toute seule sans aide même si je jouais la comédie pour que ma maman et mon papa s’occupe de moi.

A Oasha, il y’a une seule église pour deux reines. C’est bien gouverné me direz-vous ? Eh bien non, pas vraiment en fait, les deux reines se montrent vraiment très avares et de ce fait elles volent tous les habitants d’Oasha ce qui a fait de nous des personnes plus pauvres qu’avant. Les villageois commençaient à se battre pour la nourriture et le bois.

A partir de ce jour, mes parents ont décider qu’il fallait qu’on parte pour notre sécurité. Notre départ a fait du bruit dans notre village car mes parents géraient une sorte d’épicerie, de ce fait, les reines s’en sont vite aperçus et ont voulu nous retrouver parce qu’elles pensaient que mes parents se moquaient d’elles en partant d’Oasha, et surtout parce qu’il y’avait moins d’argent dans leur caisse. Eh oui, pas de commerce, pas d’argent pour les reines…

Un soir nous avions construit un petit abri dans les bois afin de pouvoir nous reposer mais un groupe de soldats des deux reines avares vinrent nous voler le peu d’argent qui nous restait, mes parents n’ont rien pu faire car ils avaient peur qu’il m’arrive quelque chose. Lorsqu’ils furent tous les deux endormis, je me suis levée et je partis avec ma petite torche en direction de l’église il devait être 1h ou 2h du matin. J’aperçus l’église vers 4h et au vu de l’heure et de ma petite taille d’enfant de 10 ans je réussi sans problèmes à me faufiler dans l’église jusqu’au coffre-fort, qui, au fait n’était qu’une des nombreuses chambres et commença à voler une bonne somme d’argent avant de repartir rejoindre mes parents que je revis la même journée vers 10h.

Bien sûr, ils n’étaient pas fiers de moi car j’avais volé et je me suis excusée en disant que j’avais juste récupérer ce qu’ils nous avaient pris la veille au soir, je me souviendrais toujours de leurs visages étonnés quand ils ont vu que je pensais vraiment ce que j’avais dit et que je partie me recoucher.

Quelques mois après, nous avions un nouveau logement, c’était toujours très pauvre mais au moins nous avions un toit.

Un soir d'automne, "j'avais 15 ans à l'époque", j’étais dans le séjour avec mes parents et nous discutions de choses et d’autre comme tous les soir, c’était notre rituel, puis à l’heure à laquelle maman m’envoyait me coucher, nous avions entendu du bruit et papa m’a ordonné de me cacher et de ne surtout pas bougé jusqu’à leur signal. Ils m'ont pris dans leurs bras et m'ont poussé vers leur chambre.

Je me suis donc caché derrière le grand placard à vêtement de mes parents que papa avait fait de ses propres mains et attendit.

C’était vraiment horrible, j’entendit maman pleurer et papa qui suppliaient les soldats de les laisser tranquille, et vu qu’ils me cherchaient je me suis enfuie puisque mes parents me l’ont ordonné en criant, la dernière fois que je les ai vu, c’était derrière la maison, par la fenêtre avant de m’enfuir plus loin.

Plus tard dans la nuit je suis retournée à la maison avec les larmes aux yeux, des larmes de tristesse de colère et de honte pour avoir laissé mes parents, je pris l’épée que mon père avait gardé et parti pour retrouver mes parents à l’église. Ça m’a pris plusieurs jours de marche car on s’était installés assez loin mais j’y suis arrivée.

Une fois au château je me suis présentée devant les reines avec un air assez froid voir très froid et j’ai dit que je voulais qu’on relâche mes parents, en guise de réponse elles ont ordonné à deux soldats de me prendre et de séquestrer dans la chambre la plus reculer, chose qu’ils n’ont pas faite car je les ai blessés au visage avec mon épée. Ensuite j’ai renouvelé ma demande aux reines qui n’ont pas du tout eu peur de moi et ont rigolées en disant que mes parents n’étaient plus à l’église et quelles les avaient, je cite « en captivité » ailleurs, et à ce moment précis, d’autre soldats sont arrivés. Énervée, je leurs ai promis de revenir pour me venger.

Maintenant, je suis toujours à la recherche de mes parents et je suis devenue ce qu’on appelle une vraie voleuse mais rassurez-vous, même si ça n’est pas bien, je ne vole que les plus riches pour pouvoir vivre et faire justice. Quoique parfois j’en profite un peu…

 

PS : Désolée c’était assez long comme histoire, je vous promets de faire plus court la prochaine fois. ^^

 

 

En espérant que cet article vous aura plus ^^

Chacha 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Love 24/10/2019 18:11

Wow!! et beh bordel!!!!

chacha 26/10/2019 11:36

Comme tu dit ^^